De chair et d’os invente des projets artistiques en fonction de contextes. Caroline Melon, sa directrice artistique, conçoit des dispositifs qui répondent à une envie, une problématique exprimées par un.e commanditaire ou bien décelées lors d’une étude attentive de l’environnement. Celui-ci peut être géographique (un bâtiment, un quartier, un territoire) ou dessiner un périmètre plus abstrait (paysage politique, monde de l’entreprise…). Elle met ensuite en œuvre un processus qui peut s’avérer être l’oeuvre en elle-même, ou bien aboutir à une forme d’activation, de restitution. Elle rassemble des équipes d’artistes et d’intervenant.e.s aux profils variés qu’elle met en scène pour des actions qui correspondent à leur savoir-faire, dans un léger pas de côté amené par un récit commun. Le processus artistique se double la plupart du temps d’un travail avec les personnes du territoire (éducation artistique, médiation, participation etc).

Mais pas que.

De chair et d’os aime aussi les coups de coeurs, les idées débiles, les contraintes ingérables, les projets trop compliqués, les trucs évidents et simplistes, les coins de table où on discute, les trouvailles dont on n’est pas sûr, les certitudes, les hésitations, les bonnes raisons de ne pas y aller, les tentatives perdues d’avance mais qu’on ne peut pas s’empêcher de faire, les tripes qui disent qu’on y va quand même, le cerveau qui rejoint.

Si vous avez dans votre poche une des choses sus-nommées, avec en mouchoir dessus l’envie de fabriquer avec d’autres, contactez-nous.

Actualité

GRAZIANA_PHOTONEWS_SITE.jpg

Maison Graziana

Un projet de Caroline Melon
Avec Maylis Détrie, documentariste sonore, Jonathan Macias, plasticien-scénographe, Ivan Mathie, photographe

2, 3 et 4 août - Création dans le cadre du festival Fest'Arts, Libourne (33)
Maison Graziana est un diptyque qui se visite dans l'ordre de votre choix :
Les murs (Parcours immersif)
&
Les soubassements (Installation)

Mademoiselle Graziana a légué à la ville de Libourne un bien précieux et symbolique : sa maison. Sur une commande du Théâtre Liburnia, Caroline Melon a conçu un projet au long cours avec comme point de départ cette demeure, son histoire, ses secrets. Durant 3 semaines de résidence in situ, Caroline Melon s’est imprégnée du roman familial, a mené enquête, réalisé des entretiens, édifié des arbres généalogiques, tenté d’en percer les zones d’ombres. Elle s’est emparée de cette part de réel pour glisser peu à vers la fiction et inventer un récit romanesque et polyphonique. Il sera question d’histoires de femmes, de maternité et de féminité, de sa construction, de ses apparats, de ses mystères comme de ses rêves perdus.

Une production De chair et d'os
Sur une commande du Théâtre Le Liburnia, Libourne (33)
Corproduction : OARA, Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine.
Avec le soutien de l'IDDAC, Agence Culturelle du Département de la Gironde et de la DRAC Nouvelle-Aquitaine, Ministère de la Culture.
©Ivan Mathie

En savoir +++

35mm_10292_030d.jpg

Foule sentimentale

Un projet de Caroline Melon
Comédien.ne.s : Christophe Andral, Sébastien Genebès, Cécile Maurice / Intervenant vocal : Emmanuel Vrancks / Mise en condition : Célie Augé / Programmeur : Yorick Barbanneau

18 juillet 2018 - 10h à 17h - Dans le tram (Bordeaux).


À l'heure où nos villes se transforment en lieux de passage plus qu'en lieux de vie, où la mobilité (choisie ou non) peut nous conduire à une sensation de déracinement, de "déshabitation" de notre territoire de vie, la performance Foule Sentimentale cherche à insuffler de légers décalages au sein de ces transports en commun. Pour gratter la surface des humains pressés que nous sommes, re-créer des situations d'échanges éphémères, de magie du quotidien, d'infra-ordinaire légèrement dérangé : le grain de sable qui fait sourire, qui amène de la connivence, de l'humour, du partage, et la reconnexion avec la Foule sentimentale que chantait Souchon et dont nous faisons tous partie, au bout du compte.

 Création 2019

Production - De chair et d'os
Coproduction (en cours) : Été Métropolitain, Bordeaux Métropole, Les Tombées de la nuit (Rennes).