Le monde de demain

Le monde de demain Archéologie contemporaine met en scène (2013 > 2017) en plusieurs volets un dialogue fictionnel et intime entre la mémoire oubliée de l'ancien Lycée de la rue des Menuts à Bordeaux et le contexte social et urbain du bâtiment, de son architecture, de sa physicalité et de sa poétique. En charge de la réhabilitation du bâtiment en foyer de jeunes travailleurs et lieu de résidence d’Anciens Combattants Migrants, Aquitanis, bailleur social a demandé à Caroline Melon et à l'association Chahuts de mener en amont de la transformation du bâtiment un travail autour de l'histoire sensible des lieux. C'est ainsi qu'a commencé une aventure de quatre années autour des mémoires enfouies de ce lycée désaffecté qui fut habité un temps par une communauté de squatteur. À travers le prélèvement d’objets, la collecte d’archives, de paroles et de souvenirs, le projet du Monde de demain a abordé le bâtiment en puisant dans les méthodes de l’archéologie. Pas une archéologie scientifique ou strictement documentaire, mais une archéologie subjective. L’histoire et le réel ici mis au jour sont les empreintes d’où émergent de nouveaux récits fantasmés et nourris de fictions personnelles.

Le monde de demain Archéologie contemporaine, 2013-2017
Une production Chahuts
Sur une impulsion et avec le soutien d'Aquitanis, office public d’habitat de Bordeaux Métropole ; Résidence hors-les-murs : OARA ; Résidence d’écriture : Le Bel Ordinaire, espace d’art contemporain Pau-Pyrénées

Générique