À venir

La frustration était trop grande. Malgré l'amour de l'objet livre (et il est beau ce Cinq saisons moiré pensé avec les graphistes de l'Atelier Franck Tallon), malgré l’attention porté au film, nous avons un désir gros comme ça de partager avec de vrais gens de chair et d’os, cette pratique des rituels qui a traversé notre expérience au long cours dans la cabane du jardin du Grand T.
Pourquoi pas une forme légère? Pourquoi pas des mots, des graphiques, des images et surtout des gestes ? Forme instable et inclassable, on pourrait déjà l’imaginer comme une présentation dialoguée, une forme légère, modulable et joueuse. Tout sauf un spectacle, mais dont la trame-partition sera écrite comme un récit.

Bien sûr, on y montrera le film, on y feuillettera le livre - qui sera offert à chaque participant·e -, on parlera de nos influences, de nos expériences. Et on y fera rituel, pour de vrai, ensemble. Un parmi tous ceux proposés dans le livre.

Cette chose sans titre, sans cadre trop précis, nous ressemblera c’est sûr, avec toujours cette volonté de raconter les démarches, de s'intéresser aux parcours, aux anecdotes, aux cheminements, et d’être accessible sans trop se prendre au sérieux.
Cinq Saisons avait terriblement besoin de ce format tout terrain et de cette confrontation à des regards et paroles, pour achever son cycle.
Pour l’heure, on l’imagine surtout dans des lieux non-culturels : tiers lieux, parcs naturels, bibliothèques ou associations… Partout où poser un nouveau regard sur le paysage et faire rituel ensemble peuvent faire sens.

Plus d'informations : production@dechairetdos.fr