Phases d'activation

Calendrier

du 9 au 12 janvier 2017 / du 6 au 8 février 2017 / du 6 au 9 mars 2017 / du 2 au 4 avril 2017 / du 20 au 23 mai 2017 / du 21 au 24 juin 2017


« Aujourd’hui, 9 janvier 2017 est le jour 1 de « La Tournée ». C’est le jour où la caravane rouge est sortie du hangar et s’est présenté fièrement devant l’église de Lusanger à côté de sa consœur, la galette de Steph.

Caroline, Jonathan et Julie ont conçu et créé avec l’aide des enfants des écoles le pain de la comcom du secteur de Derval. Le pain vient d’arriver, tout juste sorti du four. Il est encore chaud. Il sera recouvert d’un papier doux. Ramon accrochera le sceau rouge de pâte d’amande à la ficelle rouge qui le lie. Il collera un petit bout de scotch et donnera le journal n° 1 de « La Tournée ».


Ce petit pain doux est fait par les boulangers du secteur. Les enfants ont raconté des histoires de pain. Les boulangers ont raconté des histoires de pétrins. Les femmes de la maison des ruralités ont tricoté des bonnets et puis des mitaines. Elles ont recouvert des galets de crochets ou tressé de l’osier pour y poser les jolis pains ronds.


Aujourd’hui, 9 janvier 2017, à 13 h le ciel est gris et la bruine est là quand nous nous installons à Lusanger. Le maire arrive suivi assez rapidement de quelques administrés. Le bouche-à-oreille a fait son office. Plusieurs personnes ont entendu parler de ce pain du territoire. Une classe arrive. Ils sont venus goûter le pain, lire les histoires que les enfants ont écrites à son propos. D’autres passants, curieux de l’attroupement, s’arrêtent en quête d’information. Un petit groupe se fait et l’histoire du pain et de la caravane rouge commence. Une autre classe arrive et goûte à son tour le pain.

C’est le jour 1 et le début d’une aventure de 6 mois qui s’engage autour de ce pain et cette caravane. C’est une histoire d’artistes ; une auteur, un scénographe et une désigneuse culinaire qui inventent un mythe :

« Il était une fois un pain d’ici, un pain du secteur de Derval, un pain inventé par les habitants d’ici. Un pain qui raconte qui on est ici. Pas ostentatoire, pas racoleur, un pain qui dit ce que nous sommes et comment la société des hommes peut être belle quand elle crée du lien, quand elle chérit son voisin et se raconte entre copains. »


Ce soir c’est la fin du jour 1. Nous sommes à Mouais. Devant l’église encore, à côté du bistrot aussi. Les gens passent et se racontent. Cette dame avec sa petite fille n’est pas au courant du projet. On lui raconte. Elle aime l’idée, achète un pain, le goûte, le fait goûter à sa petite fille, le trouve bon, raconte à sa petite fille des histoires de pain quand elle était petite. La mayonnaise prend. Le lien fonctionne. On boit un café ou un thé, on se raconte des blagues.

C’est la sortie de l’école. Le député-maire est là. Ce soir, il emmènera deux pains à l’Assemblée nationale. Ce soir, le pain du secteur de Derval sera politique au Palais Bourbon. Demain la tournée repartira sur la route pour se nicher à Sion-les-Mines et à Derval, mercredi à Saint-Vincent-des-Landes et à Jans et jeudi à Marsac-sur-Don, Lusanger et Sion-Les Mines.

Tous les mois, jusqu’en juin, « la tournée » du pain du secteur de Derval sera là la première semaine de chaque mois.

Aujourd’hui, plusieurs dizaines de personnes sont passées à la caravane. Sous le ciel nuageux et la bruine pénétrante, le lien s’est fait. La chaleur de l’humanité s’est répandue sous la forme d’un petit pain du territoire.

« La Tournée commence » aujourd’hui. »

Éric Aubry, directeur de la Paperie

-----------

Le journal de La Tournée

 

 

 

 

 

 


-----------
La Tournée dans la presse locale

 

 


 

 

  

    

    

 

-------------