Phase de commande

Le festival "Ecoutez voir" à Poitiers, co-organisé par Cap Sud et le Conservatoire de Poitiers m'a demandé de concevoir un événement en ouverture du festival (9 juin 2017) qui pourrait associer des habitants ainsi que différents acteurs du territoire, et qui serait inspiré de l'histoire des quartiers de Poitiers-Sud et de ses habitants.

J'ai immédiatement associé au projet Patrick Ingueneau, mon complice de la Martingale, musicien, auteur de chansons, formateur, habitué à diriger des groupes de musiciens, de chanteurs, à écrire des chansons spécifiques aux événements,...., et également régulièrement metteur en scène et acteur.

Avec Patrick, nous avons déjà travaillé ensemble sur plusieurs projets de territoire, et nous avons convenu qu'il serait donc intéressant d'explorer de nouvelles pistes de réflexion, de nouvelles façons de travailler.

Nous avons donc décider de faire appel à Caroline Melon, que nous connaissons bien, et avec laquelle j'ai eu l'occasion de collaborer plusieurs fois sur Chahuts, le festival qu'elle dirigeait à Bordeaux. Comme Caroline a toujours "pensé" ce festival en rapport avec les habitants du quartier où il est implanté (Saint-Michel), comme Caroline a abandonné la direction de ce festival pour développer ses propres aventures artistiques, et qu'elle m'avait raconté en détails le projet qu'elle avait développé autour du lycée abandonné dans le quartier Saint-Michel, il nous a semblé tout à fait intéressant de l'associer à ce projet, à la fois parce qu'elle connait bien notre univers, et parce qu'elle a le sien.

L'exploration du quartier et de ses ressources s'est avéré riche, et nous avons donc proposé à nos commanditaires de faire plutôt deux temps-forts qu'un seul. Ainsi le 9 juin 2017, Patrick Ingueneau, Emilie Kurdziel (maitre de conférences en histoire médiévale à l'université de Poitiers) et moi-même, Jérôme Rouger, avons proposé un parcours-spectacle dans le quartier autour de la légende de la Belle Joanne (historiquement le nom du quartier Bellejouanne vient d'une déformation de Belle Joanne), qui était une belle rampe de lancement pour faire connaître le projet.

Et le 9 juin 2018, nous proposerons également un parcours-spectacle, de plus grande envergure, avec pas mal de surprises, et basée sur une histoire de la Belle Joanne revisitée au 21ème siècle par Caroline Melon.

Pour le 9 juin 2018, Caroline a donc écrit une sorte de Roméo et Juliette du 21ème siècle se déroulant à Poitiers Sud, mettant ainsi en jeu de façon sensible les différences sociales des habitants des différentes composantes de Poitiers Sud, les histoires de frontières de quartier, les histoires de fusion difficile entre des écoles avec des élèves d'origine sociale différentes,... Elle a raconté cela sous forme de soap-opéra, ce qui épouse bien la forme que nous souhaitons donner à cet événement à la fois spectaculaire, joyeux, délirant,... et malgré tout plein de sens. Nous lui avions demandé de s'inspirer pour son histoire d'éléments historiques du quartier (cité américaine, cité Pierre Loti,...), ainsi que de divers témoignages d'habitants, ce qu'elle a adroitement su faire.

Il nous reste maintenant à "marier" le récit de Caroline avec l'écriture du parcours que nous envisageons le 9 juin 2018, avec les différents habitants ou groupe d'habitants qui sont associés au projet, avec les différentes actions déjà en place (chorale du 9, batukada, actions dans les écoles, collaboration avec le conservatoire,...)

Jérôme Rouger